Annonce de la sortie

 In Actualités

Le témoignage de l’auteure franco-mauritanienne paraîtra le… Suspense !

L’auteure – ou autrice – franco-mauritanienne Diariata Coulibaly publiera son premier livre Moitié de Personne aux Editions Baudelaire très prochainement ! L’ouvrage est actuellement en cours d’impression et nous avons hâte de pouvoir vous communiquer la date exacte de parution. Cela ne saurait tarder ! Mais pour l’heure, revenons ensemble sur la longue croisade qu’aura été la publication de Moitié de Personne…

Consécration : Moitié de Personne publié prochainement aux Editions Baudelaire !

Il n’est jamais facile de trouver un éditeur… Et pourtant, Moitié de Personne a trouvé « chaussure à son pied » comme on dit ! Ce témoignage à la première personne retrace le parcours hors normes d’une femme née en Mauritanie et que la Polio va rabaisser au rang de « moitié de personne ». C’est ainsi que la petite Diariata est surnommée par son entourage dès l’apparition de sa maladie, à l’âge de deux ans seulement.

Les Editions Baudelaire ont été touchées par ce récit à la fois poignant et authentique, qui nous fait découvrir une Mauritanie rude mais belle, et une France incarnant la Liberté et le respect des Droits humains, bien que dépaysante et souvent austère. Sans cesse à la recherche de nouveaux talents, cet éditeur lyonnais a misé sur Diariata Coulibaly et l’originalité de son parcours.

La (très) bonne nouvelle, c’est que les Editions Baudelaire sont distribuées par Hachette Livre, le premier diffuseur-distributeur de livres en France. Ça veut dire quoi ? Que le livre de Diariata Coulibaly sera disponible au format numérique sur toutes les grandes plateformes – Kobo, Cultura, Decitre, Amazon etc. Mais aussi que vous pourrez commander le livre dans n’importe quelle librairie de France ! Et même en Suisse et en Belgique…

Traverser le désert aride qui mène à la publication d’un livre sans se décourager

Il aura été difficile pour Diariata Coulibaly de coucher sur le papier le récit de sa vie. Bon nombre de souvenirs amers et de traumatismes y ont été retranscrits. Mais également de beaux moments de rencontres et de partage. Car le sentiment qui prédomine, malgré tout, c’est la joie de vivre qui ne quitte que rarement l’auteure.

Suite à un travail de relecture assidu d’un an, la recherche d’un éditeur commence pour Diariata Coulibaly. Ceux qui ont déjà essayé de publier un premier ouvrage savent à quel point cela peut être difficile… Cette recherche aura également duré une année.

C’est pourquoi l’auteure est aujourd’hui très fière et heureuse de voir son travail couronné par l’impression de son livre. Elle espère y transmettre des messages de paix et de courage, et pouvoir ainsi donner quelques clés à ceux qui se trouvent dans la difficulté.

Lisez Moitié de Personne, le récit émouvant de Diariata Coulibaly

L’originalité du récit de Diariata Coulibaly est double. Elle réside tout d’abord dans le parcours de cette dernière. Malgré le fait d’être née femme, dans un milieu extrêmement modeste, et d’avoir contracté la Poliomyélite très jeune, l’auteure est devenue Fonctionnaire International des Nations Unies. Militante et juriste accomplie, elle aura défendu – et défend encore aujourd’hui – les droits des plus démunis (femmes, enfants, personnes en situation de handicap).

La seconde originalité de ce récit est de nous faire découvrir dans un style d’une authenticité absolue ce qu’est le choc interculturel. Ce témoignage nous dévoile le quotidien mauritanien d’une petite fille de Kaédi, expliquant ainsi une multitude de traits culturels et de coutumes souvent méconnus. Ensuite, nous redécouvrons grâce à Diariata Coulibaly la France et Paris telles que nous ne les avons jamais vues, à travers les yeux d’une déracinée.

3 bonnes raisons de placer son témoignage sous l’égide de Baudelaire

Tout d’abord parce qu’il s’agit d’un des auteurs et poètes les plus anti-conventionnels qui ait existé – loin des codes de ce que l’on appelle de par le monde « la bonne société ». Or le récit de Diariata Coulibaly se déploie en dehors de tout code connu, ou du moins par le biais d’une multitude d’entre eux.

Deuxièmement parce qu’on lui doit le fameux vers « Sois sage, ô ma douleur, et tiens-toi plus tranquille ! », qui reflète tout à fait l’attitude adoptée par Diariata tout au long de sa vie.

Enfin parce que de ce témoignage mauritanien se dégage une poésie simple, brute, sans fioritures, qui laisse entrevoir une grande sincérité.

Recent Posts

Leave a Comment